SST

image du conseil
  • Sauveteur Secouriste du Travail // Durée indicative : 2 jours soit 14 heures // Tarif/jour/apprenant : à partir de 120 euros HT

CONTEXTE
SAUVE QUI SAIT…
SST : abréviation de Sauveteur Secouriste du Travail. En anglais : Occupational health and safety.
Se former au SST est une obligation pour les entreprises. Encadrée par l'INRS et réglementée par la CRAM, la formation SST (Sauveteur Secourisme du Travail) vous permettra de maîtriser les gestes de premiers secours.
D'une durée officielle de 14 heures, ce stage de formation aux premiers secours est essentiellement pratique :
exercice du type massage cardiaque/réanimation, premiers soins à apporter à une victime, utilisation du défibrillateur (DSA) et premiers gestes de survie.
Selon la Loi de la sécurité au Travail, dans chaque atelier au sein duquel sont effectués des travaux dangereux, dans chaque chantier occupant 20 personnes au moins pendant plus de quinze jours, où sont effectués des travaux dangereux, un membre du personnel doit avoir reçu obligatoirement l'instruction nécessaire pour donner les premiers secours en cas d'urgence.
Les sauveteurs-secouristes du travail doivent représenter 10 à 15% des effectifs du chantier ou de l’atelier. La mission du sauveteur secouriste du travail est double.
En bon expert des risques propres à son entreprise, il se doit de prévenir les dangers au quotidien. Repérer une menace éventuelle, un équipement défaillant, un poste vétuste, remonter l’information à sa hiérarchie… Telles sont les actions de veille du SST, celles qui permettront de garantir la sécurité de tous sur le lieu de travail.
Sa deuxième responsabilité sera d’intervenir très rapidement en cas d’accident : identifier les dommages corporels, prodiguer les premiers soins et alerter les services de secours (SAMU, Pompiers), en leur délivrant une analyse précise de la situation. Les 3 premières minutes sont les plus critiques et décisives. Le rôle du sauveteur secouriste est primordial.
Au cours de la formation, chaque stagiaire apprendra à mener des repérages, à transmettre l’information en interne et à réagir face à une situation d’extrême urgence.
 
PUBLIC
 Personnel désigné pour porter secours en cas d'accident
 Nombre de participants minimum 4 personnes / maximum 10 personnes
 Recyclage tous les 24 mois
 
PRE-REQUIS
 Aucun pré-requis nécessaire pour suivre la formation SST
 
OBJECTIFS
 Le sauveteur secouriste du travail doit être capable d’intervenir efficacement face à une situation d’accident et, dans le respect de l’organisation de l’entreprise et des procédures spécifiques fixées en matière de prévention, de mettre en application ses compétences au profit de la santé et sécurité au travail. »
 Maîtriser le concept du Sauveteur Secourisme du Travail SST et être capable d'intervenir face une situation d'accident de travail
 Mettre en application les compétences du SST au service de la prévention des risques professionnels dans son entreprise

METHODES PEDAGOGIQUES
 Qualité du formateur : animation réalisée par un formateur SST certifié par l'INRS
 Exposés participatifs et diffusion de vidéos
 Mise en situation sur accidents simulés et pratique de la réanimation cardio-pulmonaire sur mannequins adulte, enfant et nourrisson
 Manipulation du défibrillateur
 Test et évaluations selon le référentiel INRS
 Support de cours formation SST et Carte SST - Certification délivré par le réseau prévention
 
DISPOSITIFS DE SUIVI
 Livret de formation
 Feuilles de présence émargées par demi-journée
 
VALIDATION DES ACQUIS
 Les critères d'évaluation utilisés pour cette validation sont ceux définis par l'INRS, dans le référentiel de formation des Sauveteurs Secouristes du Travail (SST)
 Certificat SST
 
DISPENSATEUR DE FORMATION
 Formateurs agréés
 

PROGRAMME

 
JOUR 1 :
               MATIN
 
 Accueil des stagiaires et présentation de la formation
 
Situer le cadre juridique de son intervention
 Les domaines d’intervention du SST et les limites des responsabilités du SST dans l’entreprise
 Les domaines d’intervention du SST et les limites des responsabilités du SST hors de l’entreprise
 Le cadre juridique de son action :
  • L'obligation de porter secours
  • Article du code de travail
  • Tableau de maladies professionnelles
  • Les statistiques (INRS)
  • Le principe de non-assistance à personne en danger

Réaliser une protection adaptée
 Connaissance des signaux d’alerte aux populations
 Connaissance des consignes de protection
 Définir la notion de «danger», de «situation dangereuse» et de «risque»
 Repérage des personnes exposées aux dangers identifiés ou qui pourraient l’être
 Les trois types d’actions possibles pour mettre en oeuvre une protection adaptée

  • Les matériels et moyens adaptés à son secteur permettant une suppression efficace
  • Les personnes habilitées ou expertes dans la mise en oeuvre de ces matériels dans son secteur d’activité et selon son entreprise
  • Les moyens et actions à mettre en oeuvre

Être capable de soustraire la victime au danger :

  • Identification des situations dans lesquelles le dégagement de la victime est possible sans danger pour soi-même
  • Les différentes techniques de dégagement d’urgence dans le respect du référentiel technique
  • La mise en sécurité du secouriste, de l’environnement et de la victime
  • Connaissance et repérage des moyens de secours adaptés

               APRES-MIDI

Examiner la ou les victimes avant/ et pour la mise en oeuvre de l’action choisie en vue du résultat à obtenir
 La mise en oeuvre des actions de recherche et les examens permettant de déceler les signes d’atteinte à la vie d’une victime

  • Saigne-t-elle abondamment ?
  • S’étouffe-t-elle ?
  • Répond-elle ?
  • Respire-t-elle ?

 En cas de plusieurs signes, définition de l’ordre de priorité des actions de recherche
 Identification des résultats à atteindre selon les signes de menace à la santé décelés
Faire alerter ou alerter en fonction de l’organisation des secours dans l’entreprise ou l’établissement
 Les éléments du message d’alerte
 Les consignes du site prévues dans le cadre d’intervention sur victime
 Connaissance des « consignes en cas d’accident » telles que prévues dans l’organisation de l’entreprise
 Choisir le témoin idéal pour faire alerter
 Les consignes permettant d’assurer une transmission efficace de l’alerte
Secourir la (les) victime(s) de manière appropriée
 Commenter et justifier tous les gestes de premiers secours à effectuer en fonction de l’examen de la victime et de l’apparition des signes vitaux menacés
 Les différentes situations rencontrées, et pour chacune d’elles, effectuer le geste de premier secours à effectuer
 Le suivi de la victime
 En cas d’apparition de nouveaux signes, identifier la ou les actions à mettre en oeuvre et adapter sa conduite aux nouveaux signes décelés

JOUR 2 :
               MATIN
 
Situer son rôle de SST dans l’organisation de la prévention
 Les mécanismes d’apparition d’atteinte à la santé
 Définition et présentation du document unique
 Définition, statistiques et conséquences des accidents de travail dans une entreprise, des maladies professionnelles
 Identification de la nature et l’importance des AT et des MP. de son entreprise, sa branche professionnelle et au plan national
 Les différents intervenants de la prévention dans l’entreprise et en dehors de l’entreprise
Les consignes mises en place pour l’organisation de la prévention dans son entreprise
Contribuer à la mise en oeuvre d’actions de prévention
 Évaluation des risques, notamment lors de l’élaboration du document unique d’évaluation des risques professionnels, afin de déterminer les actions à mener pour assurer la sécurité et garantir la santé des travailleurs
 Les actions de prévention pour supprimer (ou faire supprimer) ou réduire (ou contribuer à réduire) les situations dangereuses
  • Selon son champ de compétences
  • Selon les procédures spécifiques en matière de prévention
  • Selon l’organisation de son entreprise
 Combattre les risques à la source
 L’adaptation du travail à l’homme
 Assurer une veille pour mettre en place des moyens de prévention en phase avec les évolutions techniques et organisationnelles
 Définition d’actions de protection permettant d’éviter ou de limiter le dommage
 Les mesures de protection collective
 Les instructions appropriées pour les travailleurs
 
               APRES-MIDI
 
Informer les personnes désignées dans le plan d’organisation de la prévention dans l’entreprise de la (ou des) situation(s) dangereuse(s) repérées
 Les obligations des salariés : le respect du règlement intérieur, des EPI, des habilitations (électriques, conduite d’engins…)
 Le droit de retrait
 Participation aux mises à jour annuelles du document unique d’évaluation des risques professionnels
 Participation aux enquêtes sur les accidents de travail
Contrôle des connaissances
 Un certificat SST sera délivré au candidat qui a participé activement à l'ensemble de la formation et fait l'objet d'une évaluation continue favorable de la part du formateur
 
Synthèse et évaluation de la formation
 
RECYCLAGE DE LA FORMATION SST
Pour maintenir cette habilitation Sauveteur Secouriste du Travail, un recyclage de 6 heures minimum est obligatoire tous les 24 mois
Demande candidat Demande entreprise